Volontariat : près ou loin, c’est toujours utile

Les possibilités d’effectuer du volontariat sont nombreuses, d’un moment de jeu dans la maison de retraite voisine à la construction de maisons sur un autre continent. L’éventail des possibilités est particulièrement vaste à l’étranger, et vous pouvez bien sûr chercher des possibilités chez vous. Même si vous voulez avoir un impact notable, il est possible – et souvent une bonne idée – de commencer par petites étapes près de chez vous.

Volontariat : près ou loin, c'est toujours utile
Préoccupé.e par les questions environnementales ? Les possibilités de volontariat en lien avec la biodiversité sont nombreuses. A

Par où commencer ?

1. Ajouter du bénévolat à votre vie quotidienne

Le volontariat peut se trouver naturellement si vous pensez aux possibilités avec un esprit d’ouverture. Si vous appréciez particulièrement un festival ou hobby, regardez si vous pouvez y faire du bénévolat (les stages dans les festivals peuvent aussi constituer un bon moyen de valider cette partie de votre cursus dans un domaine qui vous tient à coeur).Les bénévoles sont, dans de nombreuses manifestations culturelles par exemple, essentiel au bon déroulement du programme. En aidant ces structures, vous apprenez comment elles fonctionnent et comment fonctionnent ces festivals ou compétitions sportives qui drainent tant de monde. Vous adorez les animaux ? Faites un tour du côté du refuge (SPA…) le plus proche !

La quantité de bénévolat dans l’emploi du temps des individus varie beaucoup suivant la culture. De nos jours, le volontariat a tendance à être séparé, dans les esprits et la pratique, de pratiques plus “individuelles” comme étudier, travailler ou s’accomplir dans un loisir. Pour d’autres cependant, ces activités peuvent se mêler au bénévolat, par exemple sur certains campus qui proposent leurs propres programmes de bénévolat auquel il est facile de participer pendant ses études.

Volontariat : près ou loin, c'est toujours utile
Le volontariat est un pan important du travail dans les abris pour les animaux. Trouvez votre propre implication. .

Avant de continuer votre lecture, vous pouvez lire notre post de blog sur le sujet du volontariat en parallèle des études.

2. Evaluer ses forces et faiblesses

Pensez à vos forces, pas seulement au plan académiques mais aussi concernant votre personnalité. Dans quel type de structure serez-vous dans votre élément pour réaliser du bénévolat ? Voulez-vous travailler en lien étroit avec des gens, ou plutôt apporter une contribution plus discrète, mais néanmoin impactante ? Il est normal, dans une certaine mesure, de vouloir apprendre de nouvelles choses en faisant du bénévolat. Cependant il est crucial de rester réaliste par rapport à vos compétences et penchants personnelles et de les intégrer dans votre démarche de bénévolat.

Prenez en compte vos valeurs et intérêts et demandez-vous de façon précise : “où voudrais-je investir mon temps et mon énergie ?”. Trouvez une caise qui vous parle vraiment. Prenez le temps de faire des recherches sur les organisations qui vous intéressent déjà et d’en trouver d’autres moins évidentes.

3. Se demander à quel point s’investir

Planifiez avec attention quel type d’engagement vous pouvez apporter à l’organisation ou à la communauté pour laquelle vous faites ou êtes sur le point de faire du bénévolat. Planifiez votre emploi du temps en prenant en compte vos études, votre travail, vos autres loisirs, et le bénévolat bien sûr. N’essayez pas de vous engager sur trop de front à la fois, car vous avez besoin d’avoir bon moral et de l’énergie pour pouvoir aider d’autres personnes !

Volontariat : près ou loin, c'est toujours utile

4. Quels sont vos buts ?

Pensez à votre situation de vie et à vos projets. Est-ce mieux de faire du bénévolat dans votre propre pays ou est-ce mieux d’aller plus loin aider dans différentes tâches ? Il peut s’avérer plus valorisant de commencer à faire du bénévolat chez soi pour acéquérir de l’expérience dans le domaine. Ainsi, vous apprendrez à connaître vos forces avant de partir faire du bénévolat à l’étranger  dans un second temps, éventuellement. Cette première expérience vous aidera à avancer vers de plus grands défis et vos efforts seront d’autant mieux considérés.

Souhaitez-vous acquérir une expérience de travail particulère à travers votre bénévolat ? Si vous vous destinez à travailler avec les enfants, il est plus que pertinent de faire du bénévolat dans une école ou encore un orphelinat.

Volontariat : près ou loin, c'est toujours utile
L’orphelinat indonésien Seeds of Hope : un exemple d’ONG accueillant des bénévoles du monde entier

5. Etre souple et ouvert(e) à la nouveauté

Si votre visa dure six mois et votre échange seulement cinq, quid de voyager pendant deux semaines et de faire du bénévolat pendant les deux autres, au lieu de rentrer chez vous au plus vite ? Cette période de volontariat peut vous permettre d’interagir avec les habitants de votre pays d’accueil dans une organisation professionnelle, et ce, même si votre visa ne vous permet pas de travailler.

Essayez d’être patient et reconnaissant par rapport aux tâches que l’on vous confie. Les tâches peuvent être très simples au début, mais vous devez pas le prendre personnellement. Au contraire, il peut y avoir énormément de travail dans le cas d’une urgence humanitaire. Si vous êtes sous-occupé.e, sachez que vous avez toutes les chances de vous voir confier plus de travail pratique après quelque temps de familiarisation. Toutefois,  les tâches qui restent mieux réalisées par du personnel qualifié sont nombreuses dans les structures accueillant des bénévoles (comme les camps de réfugiés et orphelinats),  et il faudra respecter de ne pas pouvoir forcément être associé à tout.

Soyez respectueux des instructions, mais continuez à essayer de nouvelles choses ! Si l’organisation travaille avec des bénévoles, c’est que le besoin de nouveauté est là, et que donc les idées peuvent être exprimées. N’attendez pas constamment d’être guidée.e, sauf si on vous dit expressément d’attendre une autorisation pour réaliser telle ou telle tâche. L’essentiel est de promouvoir les valeurs qui sont au coeur de l’organisation en question, et de ne pas vous mettre en danger.

Les bénéfices du volontariat sont nombreux :

Volontariat : près ou loin, c'est toujours utile
Une goutte d’eau dans l’océan pourtant essentielle, pour paraphraser une âme particulièrement altruiste (Mère Teresa)

En faisant du bénévolat, vous sentirez que vous participez à des actions importantes et que, par votre pierre à l’édifice, vous contribuez à faire une différence. Le bénévolat peut vous conduire à penser au monde sous un nouvel angle, et cela peut rejaillir positivement sur votre avenir. Voici une liste de bénéfices de ce que peut apporter un ajout de bénévolat dans une vie:

  • les rencontres
  • l’apprentissage de nouveaux savoirs-faire et savoirs
  • augmenter sa confiance en soi
  • élargir son réseau
  • en apprendre plus sur vous-même
  • apporter votre pierre à l’édifice de votre choix.

Volunteer World est la plateforme de comparaison d’opportunités de bénévolat à l’étranger si vous voulez en savoir plus. Pensez aussi à vous mettre en rapport avec les ONG locales directement.

Volunteer World partner logo